Historique du Château

LE DOMAINE DE LA COUHARDE, UN PASSÉ HISTORIQUE

Édifié sous le règne de Charles IX, entre 1550 et 1560 par Etienne De Brézé, 43ème abbé commandateire de Coulombs, beau frère de Diane de Poitiers, le Chateau de la Couharde fut érigé en seigneurie pour Etienne De Brézé.

 

Après avoir successivement appartenu à Joseph d’Esparbez de Lussan, capitaine du Compté et des Chasses de Montfort l’Amaury, à Anne de Laval, à Joachim de Marin chevalier du Roi, la Couharde dut adjugée en juillet 1626 à Aignan de Beauharnais, 4ème fils de François de Beauharnais, Trésorier de France à Orléans et Secrétaire de la Chambre du Roi.

Aignan de Beauharnais acquit diverses terres avoisinant la Couharde et en 1637, obtint le droit de glandée dans la forêt de Montfort pour les porcs de ses fermes de Moisan et de Lecocq, dépendant de sa seigneurie.

 

En 1645 à l’occasion du mariage de soin fils Jean-Jacques, il lui donna la Couharde. Jean-Jacques de Beauharnaid, Seigneur de Miramion et de la Couharde meurt la même année laissant le château à sa jeune veuve Marie de Miramion alors enceinte de 4 mois. Son oncle, le chancelier de Pontchartrain, fait réaliser de gros travaux et fait dessiner le parc du chateau par le neveu de Le Nôtre, architecte des jardins de Louis XIV.

 

Marie de Miramion s’illustra par les œuvres de charité auxquelles elle s’adonna aidée et dirigée par Saint Vincent de Paul et légua le château lors de son décès en 1696 à sa fille Madame de Nesmond.

 

En 1790 c’est un banquier, Gabriel Bouffé qui acquiert le domaine.

 

La Couharde reste dans la famille de Gabriel Bouffé jusqu’en 1842.

 

En 1834 la Couharde comprenait trois grandes avenues, une grille d’entrée et une cour d’honneur, de larges fossés avec pavillon à chaque extrémité dont l’un avec une horloge.

 

Le Château était couvert de tuiles avec un premier étage. La superficie totale du château et du parc était de 37 Ha et de 10 ares. Avec les dépendances le domaine couvrait 97 Ha.

 

En 1890 il est à nouveau acheté par un banquier, Ernest May.

 

Ce dernier fit subir aux abords de la maison d’importantes modifications nécessitées par le mauvais état des lieux. Il fit combler les douves et creuser un miroir d’eau de vastes proportions auquel viennent aboutir les magnifiques perspectives du parc dessiné par les précurseurs de Le Nôtre.

 

Entre la maison et la pièce d’eau, Ernest May créa un large tapis vert bordé de parterres à la française. Il fit démolir la veille ferme, adossée au château qui était très délabrée et la remplaça par des communs construits en bordure du jardin potager dont le plan est conçu dans le style classique adopté à Versailles ; enfin à la place de l’ancienne chapelle qui tombait en ruine, Ernest May fit construite une salle de chasse et un porche couvert.

 

A la mort de Ernest May en 1925, sa seconde fille Annette May, épouse de Christian Lazard reçut la Couharde dans la succession avec tous les meubles et objets.

Les époux Lazard s’installèrent alors à la Couharde.

 

Le domaine appartient depuis 1988 à la chaine OPEN GOLF CLUB qui a inauguré le Golf des Yvelines en mai 1990.